6/05/2014

Cherry layer cake






Il est des périodes de vie riches en émotions, des émotions qu'un coeur seul ne saurait contenir. Ou alors il faille que ce dernier soit bien accroché. Ces derniers jours j'étais moins présente car en vadrouille. Mon premier voyage m'a conduite en terre inconnue. L'archipel de Malte, nichée au carrefour des routes maritimes de la Méditerranée, se distingue, quand le soleil réchauffe sa pierre, par ses couleurs ocre et safran. Les fleurs n'ont jamais été aussi belles que sur cette île calcaire. Roses trémières, chardons bleus, fleurs d'oranger laissent leurs effluves s'engouffrer dans d'étroites ruelles menant à de petites terrasses, points culminants depuis lesquels l'horizon turquoise éblouit. Le temps s'est arrêté ici, tout est quiétude et volupté. Les clochers des 359 églises sonnent à l'unisson et l'écho raisonne laissant vibrer les étendues d'eau méditerranéennes.
Cette île, à l'image de ma meilleure amie Valentine qui s'y est mariée, est gaieté, réconfort et surprise. 
Comme je l'ai trouvé beau cet atoll, comme je l'ai trouvée belle ma Valentine, toute de blanc vêtue un sourire mal assuré aux lèvres tant elle savait que le bonheur qu'elle s'apprêtait à vivre était gigantesque pour ses bras si frêles. Peu importe puisque son coeur, lui, pouvait accueillir le monde tout entier en ce jour !
Belle carte postale émotionnelle que je garde, là au coin de mon âme.
Je suis ensuite allée en Normandie, dire un dernier au revoir à mon Papi qui s'en est allé. Me rappeler toutes ces jolies choses que nous avions faites ensemble. Chercher ce petit soldat de plomb, caché quand il était enfant, dans le mur en pierre longeant ce chemin de village maintes fois emprunté au cours de ballades à ses côtés. Me rappeler les mercredis après-midi quand j'essayais de résoudre des problèmes de géométrie avec son kutsch ne sachant quel côté utiliser et lui de me sourire avec toute la douceur d'un grand-père qui s'amuse de sa petite-fille. J'aurais presque pu sentir l'odeur de son café dans lequel il versait un goutte de rhum et cassait un morceau de sucre roux. Ou l'entendre me dire que "poissonnier" en patois se dit "pessonnier" et moi d'être secouée d'un rire équivoque.
Là encore mon coeur a battu un peu plus fort qu'habituellement peut-être pour qu'il entende son écho depuis là-haut.

Le gâteau "Cherry" était donc tout à fait approprié : pour continuer de s'aimer, pour colorer ces moments plus sombres, pour continuer de se régaler des jolis moments que la vie offre aussi !







POUR UN GÂTEAU DE 10 PARTS :

Pour la génoise :

150 g de sucre en poudre
6 oeufs (blancs et jaunes séparés)
150 g de farine
2 cuill. à thé de colorant rouge en poudre (optionnel)
1 cuill. à café d'extrait de vanille liquide

Pour la garniture :

180 g de confiture de cerises griottes
Une vingtaine de cerise griottes équeutées, dénoyautées et coupées en deux

Pour le glaçage :

350 g de fromage frais
250 g de sucre glace
1/2 cuill. à café d'extrait de vanille liquide

PRÉPARATION :

1. Préchauffer le four à 250°C. Tapisser de papier sulfurisé les fonds de deux moules à charnière de 20 cm de diamètre. Beurrer et fariner leurs bords.

2. Dans un saladier battre les jaunes d'oeufs, le sucre, l'extrait de vanille liquide et le colorant alimentaire jusqu'à ce que le mélange ait doublé de volume et fasse le ruban.

3. Battre les blancs d'oeuf en neige ferme. Incorporer les blancs d'oeufs en neige ferme au mélange sucre-jaunes d'oeufs en alternant avec la farine.

4. Répartir cet appareil à parts égales dans les deux moules à charnière et faire cuire 10 minutes. Vérifier la cuisson à l'aide d'un pique en bois si nécessaire. Démouler et laisser refroidir les génoises sur une grille à la sortie du four.

5. Sur une première couche de génoise étaler la confiture et garnir de cerises griottes. Recouvrir de la seconde couche de génoise.

6. Réaliser le glaçage : 
Battre au fouet le fromage frais et le sucre glace, en réserver 50 g de côté.
Étaler à la spatule ce glaçage sur l'ensemble du gâteau. 
Mélanger les 50 g de glaçage restant avec le colorant alimentaire. Garnir une poche à douille cannelée  de ce mélange et réaliser de petits tas sur le dessus du gâteau. Décorer de quelques cerises. Réserver au frais avant dégustation.





27 commentaires:

  1. Bonjour ça serait juste pour savoir quel fromage frais est il le plus approprié? Ce gâteau est magnifique bravo!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    J'utilise le fromage frais de la marque Carrefour, moins souple que le Philadelphia donc avec une meilleure tenue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour est ce une boîte rectangulaire "fromage à tartiner" goût nature? Je n'ai trouvé que cela

      Supprimer
    2. C'est exactement cela : du fromage à tartiner nature !

      Supprimer
    3. Moi tous les fromages frais que je trouve contiennent du sel donc je ne sais pas si ça sa passe...

      Supprimer
    4. Les fromages frais nature contiennent en effet tous du sel, mais mélangés au sucre glace et à (par exemple) un peu d'extrait de vanille liquide c'est excellent !

      Supprimer
  3. je me vois déjà déguster ce beau gâteau aux saveurs estivales!!! miamm

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Elodie,

    Tu as une très belle écriture, ta description me fait penser à la Grèce où je suis en ce moment :) . Et pour ton grand père, du courage pour faire face à la douleur ! Ton gâteau est très joli je suis sûre qu'il lui aurait plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Albane, merci pour tes mots qui me vont droit au coeur.
      La Grèce... comme j'aimerais la découvrir aussi !

      Supprimer
  5. Comme c'est beau ce que tu écrit!!! Un beau gâteau pour de beaux sentiments et souvenirs. biz.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aurore, c'est touchant aussi de toucher les gens :)

      Supprimer
  6. c'est très joli, aussi bien le gâteau que les photos de Malte. j'avais bcp aimé cetteîle où j'avais passé 4 jours. j'y retournerai bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout comme toi Easy Kitchen : j'y retournerais bien !

      Supprimer
  7. A texte sublime, gâteau sublime :)
    Bises.

    RépondreSupprimer
  8. Je découvre ton blog. je le mets dans mes favoris, je l'adore ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  9. Ce gâteau est sensas' ! <3
    Bises.
    www.artemis-leblog.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme j'aime ce mot "sensationnel" il s'y passe tant de choses ... Merci !

      Supprimer
  10. Il est vraiment magnifique ton gâteau, j'adore !!

    RépondreSupprimer
  11. Mille mercis Parigote et quel plaisir que de te lire :)

    RépondreSupprimer