7/02/2014

Angel, un éclair de génie



D’Angel j’en garde un souvenir intense.
C’est d’abord Mme Roger, de l’école primaire, que m’évoque le parfum. Femme brune, à la peau tannée par le soleil,  au regard soutenu et laissant dans son sillage volupté et passion. La salle de classe entière embaumait cette odeur si particulière et même les senteurs de bois vieilli ou de l’encre des livres n’auraient su détourner mon attention. Il y avait quelque chose à la fois rassurant et énigmatique chez elle et son eau, faite de paradoxe - l’acidité de la bergamote, l’exotisme des fruits du verger tel l’abricot et l’intensité du chocolat – lui siait à merveille.
J’ai retrouvé quelques fois des essences similaires, là suspendu dans l’air, invisibles mais enveloppantes. Dure allait être ma quête pour en trouver la source mais il le fallait car en grandissant je voulais moi aussi que ma peau respire ce souvenir d’enfance. Je voulais moi aussi laisser dans mon sillon délices et sybaritisme.

Quelques années plus tard et ragaillardie par l’âge je trouvais suffisamment de courage pour demander  à une femme passant furtivement, quelle était cette essence laissée en chemin : Angel me dit-elle.
C’était comme un boomerang en plein cœur : moi aussi j’allais porter Angel de Thierry Mugler.

La vie avance, le tempérament évolue et notre parfum aussi, Angel restait un coup de cœur mais nombreuses furent les infidélités pour des eaux plus racées.

Quand un matin je reçois un mail m’offrant de découvrir la collaboration entre la maison Fauchon et le parfumeur Thierry Mugler : un éclair.

Un éclair de génie, foudroyant, à l’image de l’emblématique parfum.

Il est fait de délicatesse cet éclair, posé là dans le creux de l’assiette tel un éclat d’étoile. Les pâtissiers semblent avoir été touchés par la grâce. Je n’oserais l’entamer.
Tout y est : l’apparat, la texture, le goût. Les parfums sont familiers pour celle qui jadis a porté l’essence…
C’est d’abord la voluptueuse vanille qui explose en bouche, puis l’amande, le chocolat intense et enfin l’acidité du citron. La gourmandise tutoie les cieux et moi d’être aux anges.

Déjà je repose ma cuillère et l’éclair a disparu, c’est une étoile, une étoile filante qui m’a été donnée de découvrir. Mon vœu, lui, a été exaucé.


ANGEL ÉCLAIR - FAUCHON x THIERRY MUGLER
7€/pc

24-26 Place de la Madeleine
30 Place de la Madeleine
Telephone: +33 1 70 39 38 02 | 01 70 39 38 02

Email: commandesmagasin@fauchon.fr



1 commentaire:

  1. il est très beau cet éclair. On m'a proposé d'en parler mais je déteste ce parfum, donc cela n'aurait pas été juste sinon d'essayer de me convaincre qu'en pâtisserie c'est différent. je n'aime que les eaux fraiches, ce sont les seules qui ne me donnent pas de maux de tête.

    RépondreSupprimer