10/05/2014

Mi-cuit au chocolat


Hier soir, nous jouillons aux cartes dans le jardin d'un ami, quand je m'attardais sur le ciel menaçant Les paris étaient lancés : allait-il pleuvoir quand tout le monde, autour de la table, essayait bec et ongles de défendre son jeu ou allions-nous être épargnés ? De gris, les nuages sont passés au noir, comme une chape d'encre enveloppant chaque parcelle de clarté. Le vent commença à tourner, tiède il devint soudainement froid, les feuilles se mirent à danser, tourbillonnant sur le sol puis s'engouffrant dans les interstices qu'offraient les fenêtres entrouvertes. Les premières gouttes, pourtant lourdes, tombèrent sourdement. Puis vint l'averse, qui nous chassa dans la maison. A côté de moi, un ami épluchait une clémentine, les premières de la saison, la peau craquelait et à chaque nouveau quartier détaché, de légères effluves me parvenaient. 

Comme il est doux le parfum des clémentines. Comme il annonce les jours plus courts. La nuit invite à la convivialité, aux intérieurs éclairés, à la chaleur humaine et sa spontanéité. Comme elle est sensuelle cette saison automnale : les amours d'été s'en sont allés pour laisser les rencontres d'octobre exprimer leur suavité. 

Comme il est dur de sortir, affronter les premiers frimâts.  Mais plus confortable de rester encore un peu, autour de la table, quand la flamme de la bougie vacille. Comme il est bon ce dernier verre de vin, comme elle danse sa robe rouge, hypnotisante quand les paupières lourdes le sommeil nous invite à glisser doucement dans les songes d'hiver.

INGRÉDIENTS POUR 2 MI-CUITS :

50 g de beurre
100 g de chocolat noir
60 g de sucre
1 oeuf + 1 jaune d'oeuf
50 g de farine

PREPARATION :

1. Dans un saladier, battre ensemble le sucre et les oeufs à l'aide d'un batteur électrique. L'appareil doit blanchir et avoir une consistance légère et crémeuse.

2. Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie ou au micro-ondes. Ajouter le chocolat fondu à l'appareil précédemment obtenu.

3. Incorporer la farine tamisée en soulevant la préparation.

4. Déposer des cercles à pâtisserie de 8 cm de diamètre sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier sulfurisé. Découper des bandes de papier sulfurisé et les disposer en cheminée dans les cercles (ainsi la préparation n'attachera pas aux parois et le démoulage sera plus facile). Verser la préparation dans chaque cercle et mettre au frais pendant 2h00.

5. Préchauffer le four à 175°C. Faire cuire les mi-cuits pendant 15 à 18 min (surveiller la cuisson : les bords sont cuits mais le coeur semble encore liquide).

6. Sortir les mi-cuits du four. Exercer une légère pression sur les parois des cercles. Soulever avec délicatesse le mi-cuit pour le déposer sur une assiette. Retirer le cercle puis le papier sulfurisé. Saupoudrer de sucre glace.


8 commentaires:

  1. c'est beau ce que tu écris là..les agrumes, mes fruits préférés, annoncent le début d'une mise en veille de nos corps..
    j'me réjouis presque du coup!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aline. Ca me touche toujours autant quand le texte émeut. Oui on pourrait se dire les choses ainsi : l'Automne déshabille la nature comme il nous met à nu.

      Supprimer
  2. Roh ça c'est une tuerie, je salive ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ton enthousiasme et ta gourmandise !

    RépondreSupprimer
  4. Je veux bien me laisser envelopper par les songes d'hiver avec ce joli fondant !!!

    RépondreSupprimer
  5. C'est plus dur de sortir de chez soi, mais le chocolat est là pour nous réconforter ^^ Chose que tes mi-cuits semblent faire à merveille !

    RépondreSupprimer
  6. Olala, la photo est à se damner!

    RépondreSupprimer