12/10/2015

Christmas mince pies | Tartelettes de Noël aux épices





C'est la même appréhension qui me saisit à chaque fois que le train entre en gare de Saint-Pancras, une volée de papillons qui bouscule le creux de mon ventre. La langue anglaise est partout, les mots ronds et moelleux, comme je me plais à les qualifier, rebondissent entre les murs de briques rouges pour ensuite s'évaporer dans l'atmosphère. Les foules se pressent à gauche plutôt qu'à droite, les wagons du métro s'engouffrent à vive allure dans les tunnels qui mènent au pied de notre hôtel. Dehors, le quartier de Shoreditch, en constante mutation, voit ses trottoirs débordant de petites échoppes de fortunes mais d'où s'échappent des parfums de café nero, de brioche à la cannelle, de papiers journal fraîchement imprimé. Les cultures se mélangent, les horizons aussi. L'hindi côtoie l'anglais qui côtoie le français à son tour. Les rues sont éclairées, gaies. Les lumières de Noël habillent la nue londonienne, comme une ville un soir de bal. Le jour s'échappe pour laisser place à la nuit qui enveloppe chaque building au sommet qui se noie dans cette brume, particularité depuis toujours de cette métropole. La vie bat son plein, les taxis défilent et en sortent des lianes sophistiquées dont les parfums restent en suspension dans l'air. Les pubs sont inondés de ferveur et d'enthousiasme. J'apprécie me régaler d'une pie traditionnelle, servie dans son moule en métal émaillé, au creux de cette ardeur anglophone.
Au petit matin, mes pieds, usés par les kilomètres parcourus la veille, se réconfortent du moelleux de la moquette de la chambre. Enveloppée d'un peignoir, je m'approche de cette grande vitre qui donne sur le vide, sur la ville. J'esquisse un petit saut, comme une satisfaction, une gaieté en point de suspension. Nous ne tardons pas trop et nous dépêchons vers Hoxton Square où la porte des merveilles reste à pousser. Ces merveilles ont goût de pancakes, de sirop d'érable, de granola croustillant, de fruits frais, d'americano ou de jus d'orange pressée. C'est qu'il nous en faudra des forces pour arpenter les artères londoniennes ! Nous nous perdons dans les rayons d'une vieille librairie sur King's road, je sens l'encre du papier, je m'amuse de cette libraire aux yeux fardés, à l'allure excentrique, au flegme certain mais à la culture littéraire débordante. Le temps passe bien vite ici. Un saut à la supérette du coin pour acheter mincemeat et lemon curd et déjà nous devons rentrer.  Je m'exclame "J'ai envie d'y revenir et y revenir encore!". Comme un amour inconditionnel que j'ai pour cette fourmilière, comme une soif intarissable qui m'animerait. Attends-moi, j'arrive même si je pars.

INGRÉDIENTS POUR 12 MINCE PIES :

Pour la pâte :

250 g de farine
125 g de beurre coupé en dés
1 cuill. à soupe de sucre
1 pincée de sel
2 cuill. à soupe d'eau froide
1 jaune d'oeuf

Pour la garniture :

200 g de mincemeat acheté ici ou recette ici
le jus d'une clémentine
1 pommes épluchée et coupée en petits morceaux
50 g d'abricots secs hachés finement
3/4 morceaux de gingembre confit haché finement
75 g de cranberries séchées hachées finement
1/2 cuill. à café d'épices à pain d'épices

1 jaune d'oeuf
2 cuill. à soupe de lait
Sucre glace

PRÉPARATION :

1. Préparer la pâte : dans un saladier mélanger la farine, le sucre et le sel. Ajouter les morceaux de beurre froid. Sabler l'ensemble avec les mains. Former un puits au centre, incorporer le jaune d'oeuf et l'eau froide. Former une boule, filmer puis mettre au frais 1 heure.

2. Mettre le mincemeat dans un saladier ajouter le jus de clémentine. Mélanger. Incorporer la pomme, les abricots secs, le gingembre confit, les cranberries séchées puis les épices. Bien mélanger.

3. Dans des moules à tartelettes, abaisser des cercles de pâte permettant de remplir les cavités convenablement. Déposer une cuillère à soupe de mincemeat et tasser légèrement. Avec le reste de pâte, former des cercles de même diamètre que les tartelettes (ou découper des étoiles à l'emporte-pièce) puis positionner ces derniers sur le dessus des tartelettes. Appuyer légèrement sur les bords pour souder les pâtes ensemble. Dorer au jaune d'oeuf détendu au lait.

4. Faire cuire pendant 20/25 minutes dans un four préchauffé à 180°C. Laisser refroidir puis démouler délicatement. Saupoudrer de sucre glace.



4 commentaires:

  1. Elles sont mimies comme tout ces petites tartelettes !

    RépondreSupprimer
  2. Exact très sympa..... et sûrement bien parfumées, reste plus quà se mettre aux fourneaux, allez en piste !!!!! MERCI...

    RépondreSupprimer
  3. Quelles jolies photos ! Ça à l'air super bon :)

    RépondreSupprimer