1/31/2016

Chocolate raspberry layer cake | Layer cake au chocolat et aux framboises





Il a claqué sa porte machinalement, absorbé par la conversation téléphonique qu'il tenait avec son meilleur ami. Il n'aura pas fallu longtemps pour qu'il réalise que les clés étaient restées sur la table du salon et que son colocataire ne serait de retour que lundi. Le weekend s’annonçait confus. Il dévala les escaliers, sorti en trombe de l'immeuble pour rejoindre son autre ami chez lui, à quelques pâtés de maison. Il lui relatait les faits, se posant la question de faire intervenir ou non un serrurier, son budget de jeune actif ne lui permettant pas vraiment de s'offrir cette fantaisie. Il fallait voir sa consternation. Sa soeur, qu'il avait cherché à joindre un peu plus tôt, le rappela alors, lui proposant de passer chercher les clés de chez elle. "Je ne suis pas à la maison mais dans le 11ème, c'est une soirée chez un pote, passe, peut-être t'invitera-t-il à rester un peu ?". Il est arrivé une heure plus tard, lui et son 1,87 m, dans le brouhaha des cris de joie, de la musique, des conversations à bâtons rompu. C'est Rocket Man qui lui a ouvert la porte ou Marty McFly, il ne sait plus vraiment. Il se fraye un passage et l'aperçoit, sa soeur. Il se retrouve dans son contexte, son univers, celui des collègues qui a fortiori sont, pour certain(e)s, devenus des ami(e)s. Elle danse, elle a toujours été comme ça, portée par la musique, animée par la joie d'être ensemble, de célébrer. Elle, elle trouve la situation loufoque, après tout son petit frère c'est davantage dans le cadre intime et familial qu'elle a l'habitude de le voir. Mais elle a toujours pensé qu'il s’accommodait aisément des situations, caméléon qu'il est. Il se déplace dans la foule, ils rient tous les deux, de sa bêtise, de sa rêverie. Les heures passent, ils se seront désolidarisés au cours de la soirée, lui racolant Britney Spears, elle essayant tant bien que mal de trouver un filet d'air dans cette bulle de nicotine. Il est une heure avancée de la nuit, "Résiste, prouve que tu existes" résonne, les fenêtres sont ouvertes sur Paris qui ne dort pas encore, non. Paris résiste. L'air est frais et la pluie tombe en fines paillettes sur le bitume. Les âmes sont animées, comme un concentré d'amour qu'on prend à la volée. On chante, on boit. L'heure de partir approche. Ils récupèrent leur vêtement et décident de rentrer à pieds. Lui titube un peu mais il est heureux. "Si je n'avais pas laissé les clés à l'intérieur je n'aurais certainement pas partagé ce moment avec toi, c'était chouette et puis cette façon qu'ont eu les événements de s'enchaîner. Tu sais je devais regarder un DVD à la maison". Il est l'heure de gonfler le matelas, son souffle est court et des vapeurs d'alcool s'en échappe... C'est elle qui gonflera le matelas, comme une grande soeur le ferait pour son petit frère même à cinq heure du matin, même fatiguée car heureuse aussi d'avoir partager cette soirée à ses côtés.

INGRÉDIENTS POUR UN GÂTEAU DE 10 PARTS :

Pour les génoises :

195 g de farine
40 g de cacao en poudre non sucré
3/4 cuill. à café de bicarbonate de soude alimentaire
1 cuill. à café de sel fin
170 g de beurre
300 g de sucre
3 oeufs à température ambiante
25 cl de lait fermenté
100 g de chocolat noir 

Pour la garniture aux framboises :

375 g de framboises + 250 g de framboises
150 g de sucre
Le jus d'un citron

Pour le glaçage au chocolat :

250 g de sucre glace
40 g de cacao en poudre non sucré
200 g de fromage frais
170 g de beurre pommade
255 g de chocolat noir

PRÉPARATION :

1. Tapisser de papier sulfurisé le fond de trois moules à charnière de 18 cm de diamètre, beurrer et fariner les bords. Préchauffer le four à 180°C.

2. Tamiser ensemble la farine, le cacao, le sel fin et le bicarbonate de soude. Réserver.

3. Dans un saladier, battre au batteur électrique le beurre pommade et le sucre. Ajouter les oeufs un à un en battant bien après chaque ajout. Incorporer la farine en 3 fois en alternant avec le lait fermenté (terminer par la farine). Ajouter le chocolat fondu et refroidi à la préparation. Répartir ce mélange dans les 3 moules et faire cuire 25 minutes. A la sortie du four, laisser refroidir 10 minutes dans les moules puis sur des grilles.

4. Pendant la cuisson des génoises réaliser la garniture aux framboises : mélanger 325 g framboises, le sucre et le jus de citron dans une casserole. Faire chauffer jusque ébullition en prenant soin de remuer fréquemment. Laisser cuire 7 à 8 minutes. Réserver jusque complet refroidissement.

5. Réaliser le glaçage : faire fondre le chocolat au bain-marie, laisser refroidir. Tamiser le sucre glace et le cacao ensemble. Battre le fromage frais et le beurre, incorporer le sucre glace. Terminer par ajouter le chocolat fondu et refroidi.

6. Réaliser le montage : déposer une tranche de génoise sur une assiette, étaler une partie de la garniture aux framboises, répartir quelques framboises, poser la seconde tranche de génoise et renouveler l'opération. Remplir une poche à douille de glaçage et répartir ce dernier uniformément sur le dessus et les pourtours du gâteau. Lisser à l'aide d'une spatule coudée. Décorer de quelques framboises, sucre glace...










16 commentaires:

  1. Hummm toujours aussi gourmand par ici ^^

    RépondreSupprimer
  2. Les photos sont trop belles et il a l'ai délicieux <3

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, je découvre ton magnifique blog et je reste bouche bée de gourmandise ! Tes photos sont superbes et tes recettes aussi ! Je cherche une recette de gâteau pour l'anniversaire d'une petite fille. je voudrais un gâteau assez léger qui supporte un décor en pâte à sucre; Parmis tes recettes je ne sais lequel choisir. Peut tu me conseiller?MErci beaucoup. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Céline, j'espère qu'il n'est pas trop tard pour répondre à ta question.
      Si je devais réaliser un gâteau avec décor en pâte à sucre alors je réaliserais très certainement les génoises classiques telles celles utilisées pour ce gâteau : http://elodiesbakery.blogspot.fr/2014/10/blueberry-sponge-cake.html?spref=pi

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour ta réponse ! et non ce n'est pas trop tard puisque c'est pour ce week end. Je vais voir ça de suite ! ;-)

      Supprimer
  4. Oh la la ... Ca à l'air trop boooooon :D

    RépondreSupprimer
  5. Trop trop joli ce gâteau !
    Il faudrait quand même qu'un jour j'ai le courage de me lancer dans ce genre de dessert... ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Bon faut vraiment qu'on se fasse un tea time ensemble Elodie ! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    Je voudrais faire ce gateau (qui à l'air super !!) mais je n'ai pas de lait fermenté. Est-il possible de le remplacer ? si oui par quoi ?
    Merci :)

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour !
    ça fait un moment que je louche sur ce gâteau, et j'ai envie de me lancer.
    D'après vous, il faut le faire le jour même ? Je voudrais le faire pour Noël mais avec la préparation de tous les plats j'aimerais espacer dans le temps. Par exemple un jour ou deux avant, au moins pour les génoises ?

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,
    Je louche sur ce gâteau et j'aimerais le faire à Noël.
    Pensez-vous que l'on peut préparer les génoises un ou deux jours avant ?

    RépondreSupprimer