8/25/2016

Eton Mess in a jar | Eton Mess destructuré


C'était un été sans vacances, sans départ ni valise, sans crème solaire, sans paréo à glisser dans un panier en osier.
C'était un été comme un trait d'union entre la fin d'un chapitre et le début d'un autre, quand tout reste à écrire. Il y aura bien eu ses préludes comme le rosé frappé, les pétanques improvisées en bord de canal, les petits bateaux et les copains qui sont restés et qui bon gré mal gré s'amusent d'une capitale dépeuplée. Notre tour alors de décamper, direction les prairies vallonnées de Normandie. On se poile comme des gosses, on marche pieds nus dans l'herbe brûlée, jaunie par un soleil ardent, on rabâche les vieilles anecdotes d'il y a 15 ans en se disant "15 ans déjà", on tarde dans la nuit, un peu éméchés on s'époumone sur de vieux hits qu'il vaille mieux taire.
Au matin, mines froissées, on se gondole gentiment en repensant à la régression d'hier et comme c'est bon.
Je fais un saut de puce sur Paris. A quoi bon ? La fournaise, la reprise des uns, la rentrée des autres. Fissa fissa je saute dans un train: revenir à la maison, là où l'été ne s'est pas arrêté, où la nappe colorée continue d'ondoyer sous la tiède brise, où le linge sèche et laisse échapper ses parfums de lavande, où les hirondelles trissent dans le bleu du ciel.
La mer est à côté, j'enfile un maillot et cours vers les embruns, les rivages et les masses de cheveux d'ange balayées par les vents marins.
Le soir, après avoir grillé une dernière blonde, je sens la fatigue me gagner, lentement s'emparer du corps et le laisser sombrer dans une douce léthargie. Je file alors me coucher, la chaleur est intenable, j'entrouvre la fenêtre pour mieux entendre la nuit, son tintement d'étoiles et rêve à demain.

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES :

- 350 g de framboises
- 1 gousse de vanille
- 50 cl de crème liquide entière bien froide
- 3 cuill. à soupe de sucre en poudre
- 12 petites meringues

PRÉPARATION :

1) Laver et sécher les framboises puis écraser les deux tiers. fendre la gousse de vanille et gratter pour récupérer ses graines. Fouetter la crème liquide entière en chantilly à l'aide d'un batteur électrique puis ajouter le sucre en poudre pour la serrer. Fouetter encore quelques instants. Incorporer délicatement les deux tiers de framboises écrasées et les graines de vanille.

2) Émietter les meringues (en conserver 4 entières) puis les déposer dans le fond de 4 pots en verre de taille moyenne. Répartir les framboises entières restantes puis la crème fouettée à la framboise.

3) Pour finir, déposer une meringue entière sur le haut de chaque bocal, Réserver au frais jusqu'au moment de servir.



11 commentaires:

  1. C'est très joli, il va me falloir en faire une version végétale tout bientôt !
    Belle soirée
    Emilie

    RépondreSupprimer
  2. J'aurais pu écrire ton texte, enfin presque parce que je pense bien que tu écris mieux que moi ...
    Ton eton mess illustre tout ça très bien, ils sont ultra appétissant !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhhho Aude, je ne découvre ton commentaire que maintenant. Un grand merci et je ne doute absolument pas de tes talents d'écrivain. Ni de pâtissière d'ailleurs... cette tarte aux pommes et caramel... j'en salive déjà

      Supprimer
  3. Ces jolies framboises me donnent l'eau à la bouche...

    RépondreSupprimer
  4. J'attendais ton retour avec impatience ! Je ne suis pas déçue ! Ces desserts sont magnifiques !

    RépondreSupprimer
  5. Aaaah j'attendais ton retour avec impatience, je commençais à me dire que tu avais arrêté ! Texte tout aussi sublime que ton eton mess...<3

    RépondreSupprimer
  6. Mon dieu, mon dieu, je reviens flâner sur la toile,après une trop longue et nécessaire absence repliée sur moi et les miens ,et, musardant de blogs en blogs, voilà que je découvre le tien, une pépite, un enchantement, un ravissement à lire ta littérature qui fait voguer vers l'imaginaire mon âme poétique...Mais quels chemins de traverse ai-je donc pris pour ne pas te croiser avant? Je me le demande bien! Je ne regrette pas le hasard de ma rencontre, d'autant que de biens jolies photos viennent ponctuer le tableau... je reviendrais donc sûrement pousser la porte de ta cuisine de temps à autres!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue Isa ! Heureuse de ta savoir dans ma cuisine, on y partage tout : la cuisine, l'amour de la cuisine et le bonheur. C'est ainsi ! Un grand merci.

      Supprimer
  7. Elodie, où es-tu ? Tes publications me manquent ! Hâte de voir ce que tu as en réserve !

    RépondreSupprimer
  8. C'est beau... J'adore ta façon d'écrire, tout en douceur. En plus la recette et les photos vont très bien avec ton texte, je reviendrai ici, j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer