1/01/2018

Whisky blue cheese burger with honey caramelized onions | Burger, sauce whisky, fromage Bleu et oignons confits au miel



Quand j'étais enfant, le "fast food" ne faisait pas partie de notre éducation nutritionnelle. Il était rare que nous allions dans des enseignes telles MacDonald, Quick et bien d'autres. A vrai dire, ça n'était pas contrariant. Je me souviens des premières fois où j'ai été amenée à goûter aux hamburgers industriels, j'ai à l'esprit beaucoup de sucre mélangé à la tomate et beaucoup de vinaigre dans lequel baignent les cornichons... Un steak froid, insipide, sec, que le coca cola à l'eau aidait à ingérer. 
Il était bien plus drôle d'attendre l'été, quand de bon gros steak haché dégageaient un parfum de viande fumée depuis le barbecue. Tout était artisanal, papa mélangeait à la viande rouge des câpres, de l'oignon, des aromates et des épices. La laitue venait de chez le primeur, les tomates aussi. Le fromage était tantôt industriel, tantôt issu de chez le fromager. C'était jours de fête lorsque nous les mangions au jardin, soleil donnant et - surtout - accompagnés de frites maison !
Le burger s'est ensuite démocratisé et partout nous avons vu fleurir des enseignes débordant d'imagination tant dans les concepts que dans les recettes. Les produits sont plus authentiques, le menu est aussi plus onéreux. Et puis d'une vitrine à l'autre on retrouve des cartes similaires, l'exclusivité paye moins... Les brasseries, les restaurants, tous, ont un burger à la carte. Qui l'eut cru il y a encore quelques années ? 
C'est pourquoi je continue de donner à cette cuisine son caractère insolite, exceptionnel. J'en déguste rarement et plus encore, j'en réalise peu fréquemment. Ces derniers jours, je me suis intéressée aux alcools forts : rhum, whisky, gin... et comment ils peuvent, au même titre que le vin, accompagner ou composer un repas. J'ai donc décidé de marier le fort à l'insolite. Autant voir les choses intensément pour ce début d'année. Année que je vous souhaite, au demeurant, magique, forte, intense et insolite !




INGRÉDIENTS POUR 4 BURGERS :

Pour la sauce au whisky :

6 cl de whisky (j'ai utilisé du Glenfiddich)
6 cl de ketchup
2 cuill. à soupe de sauce soja
2 cuill. à soupe de miel
1 cuill. à café de moutarde
2 cuill. à café de sauce Worcestershire
1 piment de Cayenne

Pour les oignons caramélisés au miel :

2 gros oignons jaunes
1 cuill. à soupe de sucre en poudre
2 cuill. à soupe de vinaigre balsamique
1 cuill. à soupe de miel

Pour la sauce au cheddar et bière brune :

40 g de beurre doux
40 g de farine fluide
11 cl de bière brune (type Guiness)
11 cl de lait demi écrémé 
200 g de Cheddar

Pour la viande :

4 gros steack (160 g environ chacun)
4 gros cube de fromage Bleu
Sel, poivre
4 pains à burger (acheté chez votre boulanger)

PRÉPARATION :

1. Dans une casserole, mélanger le whisky, le ketchup, la sauce soja, le miel, la moutarde, la sauce Worcestershire, et le piment de Cayenne. Faire chauffer jusque légère ébullition. Réserver.

2. Dans une poêle, faire fondre un petit morceau de beurre. Jeter les oignons finement émincés. Ajouter le sucre en poudre. Déglacer au vinaigre balsamique puis ajouter le miel. (les oignons doivent être tendres et colorés). Réserver.

3. Dans une casserole faire fondre le beurre, ajouter la farine (réaliser un roux). Ajouter la bière progressivement puis le lait. La consistance est épaisse. Ajouter le Cheddar coupé en petits cubes. Réserver.

4. Insérer un cube de fromage Bleu au centre de chacun des steak puis faire cuire ces derniers 2 minutes sur chaque face environ.

5. Monter les burgers : sur la base du bain, étaler un peu de sauce au whisky, ajouter quelques oignons, ajouter de la sauce au fromage, déposer le steak, ajouter de la sauce au fromage puis terminer par quelques oignons. Recouvrir du chapeau.



2 commentaires:

  1. Ce burger est, comment dire... Je ne trouve pas les mots tellement j'ai envie de le manger !

    RépondreSupprimer