5/08/2018

Rhubarb upside-down cake | Gâteau renversé à la rhubarbe





C'était l'heure où le vacarme urbain s'évanouissait peu à peu. Les bâtiment étaient brûlants, de leurs pierres émanait la chaleur accumulée, et l'on pouvait distinguer dans l'air le parfum cuisant du bitume. Le centre ville devenait soudainement calme, plus un bruit alentours. Depuis sa fenêtre, elle devinait que le port était en effervescence. La journée avait été chaude, et les badauds dégageaient une ferveur manifeste. Nul doute qu'ils échoueraient dans une des crêperies ou un des nombreux bars bordant les quais. Elle dégustait cette progressive accalmie. Accoudée au garde-corps de sa fenêtre, elle observait le ciel, ses couleurs changeantes et si particulières. Elle aimait le "chien et loup" ce laps de temps ou le jour et la nuit se rencontrent, comme deux opposés s'attirant. Une légère brise soufflait dans les feuilles des marronniers, les oiseaux s'en donnaient à cœur joie un étage plus haut, dans les nues pourpres et bleutées. 
Et puis, comme exaltée, elle poussait un long soupir, de ceux généreux, qui portent en eux un flot d'émotions. Elle se demandait, si comme elle, d'autres personnes s'émerveillaient de ce spectacle ? Elle imaginait des connexions invisibles entre les êtres, une alchimie en marche. Puis elle vagabondait dans ses pensées : si elle pouvait prendre un avion, ou irait-elle ? Il y tant de destinations, d'endroits d'où elle souhaiterait observer le monde depuis sa fenêtre, depuis une vieille carlingue, à pieds ou encore en méhari, elle qui les aime tant.
Elle sentait le creux de son ventre s'émouvoir, elle repensait à ces vacances vécues il y a quelques mois ou même quelques années : ses aventures en voilier, léchant la côte méditerranéenne, quand le haubans émettait, contre le mas, ce bruit singulier. Elle avait adoré les parties de cartes, sur le balcon avant. La mer était au repos, l'équipage naviguait au pas et ainsi se régalait des paysages qu'offrait La Ciotat, Bandol et Cassis.
Elle se souvenait de cette excursion à Port-Cros, une des trois îles d'Hyères, archipel côtier de la mer Méditerranée. Une réserve naturelle époustouflante, où seuls une petite épicerie, quelques maisons et restaurants, sont approvisionnés depuis le continent. C'était la terre à l'état libre, à l'état sauvage, bordée d'un voile bleu céladon.
Elle se rappellait aussi Lisbonne, Majorque ou encore Malte. Elle était émue de ces aventures, qui désormais faisaient partie d'elle. Elle ressentait une soif incommensurable de partir à la rencontre de l'autre, de rire, de dialoguer, de partager. Et ce soir, en regardant le jour et la nuit se partager le ciel, elle se disait que les voyages sont aussi et surtout intérieurs, que le monde et ses merveilles, sont les lieux d'expression de l'essence d'un être. Le voyage commence ici...





INGRÉDIENTS POUR UN GÂTEAU DE 8 PARTS

Pour la génoise à la rhubarbe

150 g de beurre doux
160 g de farine avec levure incorporée
3 œufs
220 g de sucre
1 c. à c. d’extrait de vanille liquide
800 g de rhubarbe

Pour la compotée de fraises

1 gousse de vanille
350 g de fraises
120 g de sucre

PRÉPARATION

Réaliser le gâteau à la rhubarbe

1. Tapissez un moule carré de papier sulfurisé. Préchauffez le four à 180°C.

2. Épluchez la rhubarbe et coupez-la en tronçons de la taille du moule. Faites chauffer 50 g de beurre doux dans une grande poêle, ajoutez 100 g de sucre avec 1 cuillère à soupe d’eau. Portez à ébullition puis ajoutez la rhubarbe et faites-la revenir délicatement pendant 2-3 minutes.
Rangez les tronçons de rhubarbe dans le moule tapissé de papier cuisson.

3. Fouettez 100 g de beurre et 120 g de sucre. Ajoutez la vanille puis les jaunes d’œufs un à un. Incorporez la farine.

4. Battez les blancs en neige avec une pincée de sel. Incorporez-les délicatement à la préparation. Versez cette dernière sur les tronçons de rhubarbe et faites cuire le gâteau pendant 40 à 45 minutes. A la sortie du four, laissez refroidir avant de démouler.

Réaliser la compotée de fraises


Dans une casserole, faites cuire les fraises pendant 2 à 3 minutes avec le sucre et la gousse de vanille fendue. Laissez refroidir. Servez cette compotée avec le gâteau.

1 commentaire: